LA MISSION LOCALE, QU’EST-­CE QUE C’EST ?

Une équipe de spécialistes pour accompagner les jeunes entre 16 et 25 ans à trouver leur voie vers l’emploi.

3 équipes composées de conseillers généralistes, conseillers emploi et de chargées d’accueil assurent l’accompagnement des jeunes au quotidien.

La Mission Locale Sud Isère est composée de salariés venant d’univers professionnels très variés, ce qui constitue une richesse dans l’accompagnement des jeunes. En effet, les équipes de conseillers sont composés de professionnels de l’emploi issus de l’intérim, du monde de l’entreprise, de la formation, mais aussi de psychologues du travail…

Un territoire d’action bien délimité : La Mission Locale Sud Isère s’étend sur 12 communes et 4 cantons dans le sud de l’agglomération grenobloise. Elle a été créée en 1995 à l’initiative des élus locaux avec le soutien des pouvoirs publics.

Nos 12 communes couvertes par la Mission Locale Sud Isère : Poisat, Gières, Eybens, Herbeys, Bresson, Echirolles, Pont de Claix, Claix, Varces, Le Gua, Saint-Paul-de-Varces et Vif.

Un territoire urbain et périurbain, “Pour une forte couverture territoriale”.

La structure est composée de trois antennes : Échirolles, Eybens et Pont de Claix.

L’accueil du public se fait sur chacun des trois sites, mais aussi au sein des 3 permanences décentralisées : Gières, Vif et Varces.

>> Nous vous invitons à consulter notre page Nos Antennes pour toutes informations concernant nos agences ainsi que leurs coordonnées et horaires. <<

Le pilotage de la Mission Locale Sud Isère est dicté constamment par cette volonté d’apporter un même niveau de service à l’ensemble des jeunes du territoire.
Bruce Malleval

Directeur de la Mission Locale Sud Isère

Mission Locale d’Échirolles

Mission Locale d’Eybens

Mission Locale Le Pont de Claix

Nos équipes

La Mission Locale Sud Isère, ce sont 39 salariés issus du monde de l’entreprise et de la formation, au sein de trois équipes, sur trois sites distincts.

♦  11 conseillers emploi / formation pour un accompagnement global ;

♦  5 personnes spécialisées pour l’emploi ;

 1 chargée de projet santé et vie sociale, en charge des actions santé, logement, culture, citoyenneté, etc ;

♦  1 chargée de projet obligation de formation et cité éducative ;

♦  4 personnes qui s’assurent que la qualité de l’accompagnement et des offres proposées soient les mêmes au sein de chaque structures qui composent la Mission Locale Sud Isère.

♦  1 personne en charge de l’assistance informatique ;

♦  1 personne en charge de la communication ;

♦  Un service administratif et comptable en charge de la gestion financière , sociale et juridique de l’association ;

♦  1 psychologue ;

♦  8 salariés dédiés à la Garantie Jeunes, externalisée et mutualisée avec la Mission Locale de Saint-Martin-d’Hères.

 

L’équipe de Direction la Mission Locale Sud Isère assurant l’administration générale et le pilotage des équipes:

 Directeur de la Mission Locale Sud Isère : Bruce Malleval

♦  Responsable du site d’Echirolles et d’Eybens : Rabah Fekih

♦  Responsable du site du Pont-de-Claix : Silvana Dubois

♦  Responsable du service emploi : Gwenaëlle Hamon

Nos élus

La Mission Locale Sud Isère est une association présidée par un élu local. Son Conseil d’Administration est composé de représentants des collectivités locales et territoriales, des services de l’État, et, des acteurs économiques et sociaux du territoire.

 

Composition du Bureau :

Présidente : Martine Brun

Vice-présidente : Danièle Robin

Vice-présidente : Christelle Chavand

Trésorière : Marie Rueda

Membres : David Alonso, Geneviève Berlire, Josette Casse, Bernard Cruz, Dorisse Delepine, Maxime Favier, Régine Martinet et Dolores Rodriguez.

 

Composition du Conseil d’Administration

Membres du Conseil d’Administration Mission Locale Sud Isère 2022 – 2024

Collège des collectivités territoriales régionales et départementales
Logo Titre Civilité Nom Prénom

 

Élus d’Échirolles
Élu Monsieur Favier Maxime
Élue Madame Rueda Marie
Élue Madame Robin Danièle

 

Élus du Canton de Vif
logovarces Élu Monsieur Salim Rarib
Élue Madame Brun Martine
Élue Madame Revol Estelle
logopontdeclaix Élue Madame Rodriguez Dolores

 

Élus du Canton d’Eybens
logoeybens-1 Élue Madame Chavand Christelle
logogieres Élue Madame Billioud Naziha
Élue Madame Guers Gwenaëlle
logoherbeys Élue Madame Delepine Dorisse

 

Collectivités départementales et régionales
Conseil Régional Monsieur Bonnier Éric
Conseil Départemental Madame Doffagne Michel
Grenoble Alpes Métropole Madame Deslattes Céline

 

Collège des Services de l’État
logoafpa AFPA Madame Garac Mercédès
logopoleemploi Pôle Emploi Madame Turenne Florence
marianne DEETS Madame Maurin Anne-Sophie
marianne DEETS Madame Despesse Gwenaëlle
logorectorat Education Nationale
CIO Grenoble-Olympique
Madame Martinet Régine
logogreta GRETA de Grenoble Monsieur Alonso David
logoministerejustice UEMO Grenoble Sud Monsieur Bourlard Bruno

 

Collège des Partenaires Economiques et Sociaux
logocci CCI Monsieur Viron Thomas
Mobile Case Monsieur Noël Antoine
logocfecgc CFE/CGC Monsieur Cruz Bernard
Schneider Madame Berlire Geneviève
Manufacture des 2 Ponts Madame Kebbal Cécile
Go Sport Monsieur Bernardeau Olivier
Vêpres Madame Cottet Marlène
  Cap Optimum Vitalite Madame Emieux  Stella

 

Collège des Associations
Réussir Ensemble Monsieur Jargot Colin
logoapajh APAJH SESSAD ADOS PRO Madame Bouzid Béatrice
logoapase APASE Madame Chadi Nadia
Y-NOVE Monsieur Mirales Jean-François
logopropulse PRO’PULSE Monsieur De Murcia Daniel
E2C Monsieur Ami Corentin
MEE – MIFE Isère Madame Scherer Stéphanie

 

L'histoire des Missions Locales
Nées de la révolte des jeunes face à une société qui les ignorait, les Missions Locales sont au service de ceux qui ont besoin d’un coup de main dans leur recherche d’emploi ou dans leur vie de tous les jours.

Les missions Locales sont des associations (loi 1901)

Elles ont été créées en 1982 à la suite de grandes émeutes qui ont eu lieu en banlieue lyonnaise (à la suite desquelles a été organisée la Marche des Beurs). François Mitterrand, le président de la République de l’époque, demande alors au sociologue Bertrand Schwartz une étude sur la jeunesse dans les banlieues.

Pour ce dernier, « une partie de la jeunesse est abandonnée. » Des jeunes qui se retrouvent sans projets de vie, confrontés à des problématiques sociales contraignantes. Des jeunes restés sur le bord de la route.

Des “bricoleurs” à la naissance des Missions Locales

Des structures pour les accueillir et leur proposer un emploi sont alors créées : les PAIO et les Missions Locales. Une cinquantaine sont créées, réparties sur le territoire français, avec différents profils pour accueillir les jeunes : des enseignants détachés de l’Éducation Nationale, des éducateurs, des conseillers pédagogiques, des animateurs… Pour une approche interdisciplinaire complémentaire.

Mais la crise s’est prolongée. La jeunesse s’est retrouvée de plus en plus sur le bas-côté. Les réseaux se sont alors consolidés afin de pérenniser ces structures, aidées dans leur évolution par les l’État, les collectivités territoriales, les Régions, les Départements.

Un modèle unique au monde

Le modèle proposé par les Missions Locales est totalement avant-gardiste. Aucun autre type de structure n’est similaire dans le monde. Les Missions Locales sont restées sur le mode associatif (elles ont une délégation de service public, et sont inscrites dans le code du travail).

Les Missions Locales sont structurées au niveau national par le biais de l’UNML (Union Nationale des Missions Locales : syndicat employeur des Missions Locales) et du Délégué Ministériel aux Missions Locales) en lien direct avec le gouvernement.

Leur champ d’intervention est régi par le protocole 2010 des Missions Locales :

https://www.unml.info/assets/files/archives-v1/UNML/protocole_2010_des_missions_locales.pdf.