QUATRE INTERVIEWÉS : Inès, Khader, Eric et Sharon reviennent sur leurs parcours :

“Je viens du quartier du côté la butte à Echirolles. J’aime bien mon quartier, c’est convivial. On se connait tous. J’ai fait une 3ème générale, et je suis partie ensuite en lycée professionnel pour faire de la mécanique auto mais ça ne m’a pas plu. J’ai abandonné et on m’a dirigé vers la MGI (Mission Générale d’Insertion) qui nous permet de faire des stages dans plusieurs domaines qui nous intéressent. J’ai choisi la vente qui ne m’a pas plus non plus, je n’ai pas fini les 2 ans. Donc je me suis retrouvé coincé. Je ne savais plus quoi faire. Quand j’ai fait la connaissance de mon conseiller Mission Locale, on a décidé de partir vers une formation froid-climatisation. Il fallait faire des stages en entreprise donc ça a permis de comprendre le métier, comment ça marche. J’étais content de l’avoir, sauf qu’il me manquait un test d’aptitude des fluides pour pouvoir manipuler car c’est très réglementé. Donc je n’ai pas pu travailler tout de suite là dedans. »

– Pourquoi as-tu terminé cette formation ?
« Parce qu’elle m’intéressait : on bouge d’endroits, il n’y a pas trop de français ou de maths donc j’ai pu finir.
Je suis retourné voir la Mission Locale qui m’a aidé dans la recherche d’emploi, j’avais des entretiens, mais à chaque fois il me manquait quelque chose (le permis, l’expérience…) . Mais on m’appelait donc je n’étais pas loin du but, c’était efficace donc je venais aux ateliers,  j’étais motivé. J’ai appris à chercher sur les sites d’emploi. Ce n’était juste pas le bon moment. Et enfin une entreprise a eu mon cv, et ça a marché c’est la troisième saison que je fais chez eux. Ce que je voudrais c’est un CDI, ça me permettrait d’avancer,  de construire ma vie… Trouver un appartement, me marier : un rêve! La famille, la campagne… »

Sharon